Félicitations à la Commune de Néoules qui s'est vue décerner le label "Territoire durable - une COP d'avance" à l'occasion des 40 ans de ARPE - ARB. Depuis 2009, Néoules s'engage dans une démarche d'Agenda 21 en axant son PLU sur la limitation de l'étalement urbain et de l'emprise au sol, en rénovant des bâtiments communaux pour une meilleure performance énergétique, en favorisant les essences végétales locales et peu gourmandes en eau dans la création de ses espaces verts ou en mettant à disposition des habitants des jardins partagés sur terrain communal, etc. Un exemple à suivre…

remise label NEOULES ARPE ARB web

Grâce à ce livret, vous pourrez découvrir les agriculteurs qui pratiquent la vente directe, chez eux, sur les marchés de proximité ou via les groupements d'achats comme les AMAP. Un guide qui valorise les circuits et l'agriculture de proximité, mis à jour en 2019 ! Cette édition inclut les agriculteurs de Roquefort-la-Bédoule, première commune associée du Parc.

couverture cs

Localisées sur les axes de découverte du territoire, à l’interface entre espaces habités et milieux naturels ou agricoles, les entrées de ville participent directement à la qualité paysagère du Parc et au cadre de vie des habitants. Attentif à la préservation de ces espaces, le Parc a souhaité mener une étude en concertation avec l’ensemble des élus et des techniciens du territoire afin de les orienter dans leurs futurs aménagements.

Deux cahiers techniques à destination des collectivités ont ainsi été produits :

  • des études de cas proposant des solutions concrètes d’aménagement selon les typologies de communes
  • des fiches techniques réalisées sur des thématiques prioritaires (ex : plantations, revêtement, mobilier...)

Dans ce même objectif de préserver la qualité des paysages du quotidien, le Parc a également souhaité se doter d’une charte signalétique. Ce document vise à :

  • rappeler la règlementation en vigueur
  • proposer des solutions alternatives pour mieux se signaler, et ainsi répondre aux besoins des acteurs économiques et des collectivités
  • créer une gamme de mobilier propre au Parc respectueuse de l’identité paysagère du territoire
  • conseiller les communes et les EPCI dans la mise en œuvre d’outils tels que les Règlements Locaux de Publicité (RLP) ou la Signalisation d’Intérêt Local (SIL).

Aujourd’hui finalisée et validée par les élus du Parc, la charte signalétique sera prochainement disponible en téléchargement sur notre site internet. Elle sera déclinée en deux guides pratiques à destination des communes et des acteurs économiques du territoire pour faciliter son application.

Jeudi 7 novembre 2019, au Domaine de Montrieux-le-Vieux, le Parc naturel régional de la Sainte-Baume a remis officiellement la marque « Valeurs Parc naturel régional » à douze acteurs du territoire devenant ainsi les premiers « marqués » du Parc naturel régional de la Sainte-Baume à rejoindre un réseau national.

PNR St Baume WeGo Productions 2019 1283 web

Neufs hébergeurs et trois producteurs se sont vus décernés la marque « Valeurs Parc naturel régional ». Ces douze acteurs ont montré, par leurs engagements au quotidien, qu’ils étaient en accord avec les fondements même de la marque et ont rejoint ce réseau qui compte 250 marqués à l’échelle de la Région Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur et 2 000 au niveau national.

Créée par la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, en 2016, la marque « Valeurs Parc naturel régional » est promue au niveau local, régional et national. Ce label rassemble des acteurs engagés ensemble pour le respect de la nature, l’épanouissement de l’humain et le développement de l’économie locale. Elle s’appuie sur trois valeurs fondamentales :

  • la préservation et la valorisation des paysages, des milieux naturels et de la biodiversité
  • le développement maitrisé par l’Homme et pour l’Homme
  • la valorisation des ressources propres à chaque territoire.

Dès sa création fin 2017, le Parc de la Sainte-Baume a souhaité travailler sur le déploiement de la cette marquePour son lancement sur notre territoire, le choix a été fait de concentrer le travail sur quatre référentiels :

  • les hébergements touristiques
  • les sites de visite
  • l’apiculture
  • l’élevage d’herbivores.

Durant plusieurs mois,  des temps de travail ont été organisés pour interroger les professionnels et acteurs du territoire concernés. Ces moments de concertation ont permis d’adapter les référentiels nationaux, portés par la Fédération des Parcs pour coller au plus près du contexte local. Une fois ce travail réalisé, les acteurs partageant les valeurs de la marque et candidats à son obtention ont été audités.

Retrouvez les ci-dessous :

  • Domaine de Montrieux-le-Vieux - Chambres d’hôtes et lieu de réception à Méounes-lès-Montrieux, Marjorie RANCHON.
  • Les Arbousiers - Hôtel et village vacances à La Roquebrussanne, Magalie Atlan et Laurent ESTEBAN.
  • La Bastide de La Provence Verte - Chambres d’hôtes à La Roquebrussanne, Florence et Benoît POULET.
  • La Campagne de Laure - Gîte de France à Auriol, Rebecca et Philippe TACHDJIAN.
  • Lou Pèbre d'aï - Hôtel-restaurant à Plan d’Aups Sainte-Baume, Jérôme CARTERI.
  • La Font des pères - Chambre d’hôtes et villas au Beausset, Caroline et Philippe CHAUVIN – Ninon SARRAZIN, chargée de marketing.
  • Les Manaux en Provence - Gîte de France à Roquevaire, ANNIE BOUSQUET.
  • Maison rouge - Chambre d’hôtes à Plan d’Aups Sainte-Baume, Sylvie COULOMB.
  • Olives en Provence - Gîte à Belgentier, GÉRALDINE WHITCOMBE-POWER.
  • Abeilles et miels de la Sainte-Baume - Apiculture à Plan d’Aups Sainte-Baume, Mathieu GHIS.
  • Ferme l'Andain - Élevage ovin, fromages et viande à Gémenos, Laurent AJELLO.
  • Les Vallons - Élevage caprin, fromages à La Roquebrussanne, Mathias CAREL.

À présent, le Parc s’engage à accompagner ces professionnels,
pour leur permettre de poursuivre leurs actions, dans une véritable démarche de progrès et dans un élan collectif.

Pour plus d’informations sur le réseau, rendez-vous sur www.consommer-parc.fr

La date de clôture de l'appel à projets en cours actuellement est le 29 novembre 2019. N'attendez plus !

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter le rapport d’évaluation à mi-parcours du programme LEADER en Provence Verte Sainte-Baume, réalisé dans le cadre du stage de Laura Montiel, sur 
https://paysprovenceverte.fr/ressources/leader/Rapport_Evaluation_MiParcours_LEADER_PVSB.pdf 
Et si vous souhaitez découvrir les projets déjà soutenus, c'est par ici.

2019 07 01 Fiche Bilan LEADER PVSB Page 1

Crée en 2015, Chemins des Parcs (http://www.cheminsdesparcs.fr/) est un site internet et une application mobile qui vous accompagne dans la préparation de vos balades et randonnées. Conçu pour permettre de découvrir les territoires et les patrimoines naturels, culturels ou paysagers des Parcs naturels régionaux de Provence-Alpes-Côte d'Azur, il vous offre de nombreuses options, déclinables en fonction de vos envies. Alors, serez-vous plutôt partant à pied, vélo, VTT ou à cheval ?

Facebook St Baume CDP 2018 HD

Adressé autant aux touristes qu’aux habitants, aux familles qu’aux randonneurs chevronnés, « Chemins des Parcs » vous donne les informations pratiques des itinéraires (dénivelé, difficulté, durée, carte…) et vous propose des points d’intérêt remarquables le long des parcours. Tout en découvrant les paysages emblématiques de notre région, vous saisirez aussi les secrets de son patrimoine.

Aujourd’hui, le Parc naturel régional de la Sainte-Baume rejoint sur cette plateforme les autres Parcs de la région et vous propose ces premiers itinéraires :

  • « Le chemin des oratoires » au Beausset
  • « Autour de la Vierge » à Méounes
  • « L’Aubanède » à Pourrières
  • « La chapelle du Saint-Pilon » à Plan d’Aups Sainte-Baume

Ces quatre itinéraires sont les premiers d’une longue série de balades qui verront prochainement le jour sur le site.
En d’autres termes, n’attendez plus pour composer vos sorties et profiter des atouts de « Chemins des Parcs » :

  • Des circuits de qualité 
  • Des points d’intérêt remarquables 
  • Une cartographie interactive
  • Des informations pratiques (dénivelé, parcours, temps…)
  • Une fonction 3D
  • La possibilité d’imprimer l’itinéraire en format pdf (également téléchargeable sur smartphone et tablette)
  • Une accessible sur tout support : ordinateur, tablette et smartphone

La saison des Gardes Régionaux Forestiers (GRF) qui avait débutée le 15 juin dernier s’est officiellement terminée lundi 16 septembre, avec un bilan plus que positif. En effet, les 14 Gardes présents sur une dizaine de sites du territoire du Parc ont sensibilisé plus de 31 000 personnes sur la période couvrant les mois de juillet/août (contre 8300 personnes en 2018).

Bilan saison 2019 GRF PNRSB presse 1609

Leur principale mission était la prévention du risque incendie. Cette année, l’accès aux massifs forestiers du Parc a été interdit 16 journées. Dans ces conditions, les Gardes ont réorienté le public vers d’autres activités.

Ils avaient également pour mission de relayer auprès des agents assermentés les infractions dont ils étaient témoins, de faire connaître le Parc au grand public et de participer à un recensement de données sur les sites de patrouille, afin de contribuer à mieux connaitre le type de fréquentation de notre territoire.

Mais leur rôle ne s’arrêtait pas là. Parallèlement à ces missions premières, ils ont ramassé les déchets laissés par des promeneurs peu scrupuleux, démonté les foyers de feu, strictement interdits en forêt, ainsi que les barrages bien trop fréquents dans nos cours d’eau et qui créent un dérangement pour la faune aquatique (faune benthique, ichtyofaune et amphibiens).

Concernant le site des sources de l’Huveaune, qui avait connu une forte hausse de fréquentation suite au « buzz » médiatique de mars dernier, on a pu constater une baisse de la fréquentation, certainement imputable à l’absence d’eau en période estivale.

Un binôme d’écogardes poursuivra d’octobre à décembre ces missions de terrain.