La saison des Gardes Régionaux Forestiers (GRF) qui avait débutée le 15 juin dernier s’est officiellement terminée lundi 16 septembre, avec un bilan plus que positif. En effet, les 14 Gardes présents sur une dizaine de sites du territoire du Parc ont sensibilisé plus de 31 000 personnes sur la période couvrant les mois de juillet/août (contre 8300 personnes en 2018).

Bilan saison 2019 GRF PNRSB presse 1609

Leur principale mission était la prévention du risque incendie. Cette année, l’accès aux massifs forestiers du Parc a été interdit 16 journées. Dans ces conditions, les Gardes ont réorienté le public vers d’autres activités.

Ils avaient également pour mission de relayer auprès des agents assermentés les infractions dont ils étaient témoins, de faire connaître le Parc au grand public et de participer à un recensement de données sur les sites de patrouille, afin de contribuer à mieux connaitre le type de fréquentation de notre territoire.

Mais leur rôle ne s’arrêtait pas là. Parallèlement à ces missions premières, ils ont ramassé les déchets laissés par des promeneurs peu scrupuleux, démonté les foyers de feu, strictement interdits en forêt, ainsi que les barrages bien trop fréquents dans nos cours d’eau et qui créent un dérangement pour la faune aquatique (faune benthique, ichtyofaune et amphibiens).

Concernant le site des sources de l’Huveaune, qui avait connu une forte hausse de fréquentation suite au « buzz » médiatique de mars dernier, on a pu constater une baisse de la fréquentation, certainement imputable à l’absence d’eau en période estivale.

Un binôme d’écogardes poursuivra d’octobre à décembre ces missions de terrain.